La traversée des indigènes

Modules en pièces détachés

Structure intérieur

Remplissage de terre

Remplissage de terre

Arrosage de la terre

Plantation

Plantations

Maquettes des bacs sculptures

L’installation se compose de 5 « bacs sculptures » de différentes formes, de différents volumes, répartis aux abords et dans la zone humide. Ces bacs, réalisés en acier, ont pour rôle de mettre  en valeur quelques espèces  indigènes de milieu humide, qu’elles soient menacées ou méconnues. La forme et le contenu des bacs varient afin de dialoguer avec la morphologie du terrain.

Les plantes choisies sont : L’asclépiade incarnata, la lobélie cardinale, la rudbeckie laciniata, la verbena hastata et  le calamagrostis du canada. 

Cette zone, de par sa particularité humide, regorge de vie et abrite de nombreuses espèces d’oiseaux, d’amphibiens, de plantes, d’arbres et d’arbustes. On y retrouve plus de 23 espèces d’oiseaux, ainsi que de 30 espèces de plantes et de graminées.

D’Arts et de rêves a réalisé ce projet pour préserver un territoire riche, pour magnifier la nature, pour faire ressortir la beauté des espèces, tout en exprimant leur fragilité et la menace que nous représentons.

Ce projet a pu être réalisé grâce au Conseil des arts et des lettres du Québec et a été le fruit d’une belle collaboration avec Corridor Appalachien, D’Arts et de rêves